Kawasaki W800 by Moto Di Ferro

Navigation par :

À l’écoute de…
BRIAN KNIGHT Good Time Down The Road
Album : Good Time Down The Road (1988)


Nous avons déjà fait l’éloge de la Kawasaki W800 et expliqué pourquoi c’est une plateforme adaptée à la préparation. Elle est simple, fiable et possède un bon style de base et un fabuleux moteur. C’est pour ces raisons que l’atelier italien Moto Di Ferro a choisi cette moto pour son dernier projet en la déclinant en 3 modèles.

Moto Di Ferro a été créé en 2010 par Marco Lugato, un ancien pilote de moto dont nous avions présenté le travail dans le passé. Marco construit des motos depuis 2004 et il a décidé qu’il était temps de monter une équipe et d’ouvrir un atelier près du cœur de la zone industrielle de Venise. Après quelques prépas sur-mesure, l’accent a été mis sur la création d’une série limitée de modèles basés sur la Kawasaki W800 et de raccourcir le nom de la marque pour « Di Ferro » tout simplement.


Crédits Photos ©Andrea Vailetti/Giuliano Berarducci/Marc Seeh

Kawasaki W800 by Moto Di Ferro : les caractéristiques

La Kawasaki W800 Di Ferro est disponible sous trois formes différentes : le Bobber, le Tracker et le Scrambler (1). Chaque modèle peut être commandé tel quel ou customisé davantage en changeant divers éléments. Tous les trois sont distinctement bruts de nature – ramenés à l’essentiel de l’aluminium et du cuir avec leurs propres réservoirs fabriqués à la main et leurs combinaisons de siège. Le Tracker dispose d’un support de plaque fraisé CNC tandis qu’un cuir marron vieilli a été choisi pour le siège du Scrambler.

Des roues fabriquées sur-mesure mettent en valeur chaque modèle – le Tracker et le Scrambler roulent sur des jantes 18 pouces aux deux extrémités et le Bobber sur des jantes 16 pouces. L’assortiment traditionnel de 19 et 18 pouces de la Kawasaki W800 est disponible en option sur le Bobber. Les roues avant du Bobber et du Scrambler sont également plus larges qu’à l’origine et Di Ferro fabrique des tés plus larges pour accueillir la modification. La suspension sur le Scrambler et le Tracker est prise en charge par des amortisseurs arrière et des suspensions avant Öhlins réglables en précharge.

Les lignes d’échappement 2-en-1 sont toutes entièrement faites à la main à l’exception du silencieux SuperTrapp du Bobber. Les motos partagent toutes les mêmes filtres à air et des caches latéraux personnalisés tandis que le reste des composants tels que les garde-boue, les guidons, les compteurs et les feux est adapté au style unique de chacun. Le spécialiste allemand LSL a également fourni quelques pièces.

Moto Di Ferro vont produire un nombre limité de leurs modèles Kawasaki W800 – moins de 100 par an – et ils cherchent à ajouter d’autres marques à leur gamme dans le futur. Avec le cachet « made in Italy » et les améliorations pratiques (le Scrambler ne pèse que 183 kg), je suis sûr qu’ils n’auront aucun problème pour remplir leur carnet de commandes.

Traduction de « Kawasaki W800 customs by Di Ferro » par Wesley Reyneke ©BIKEEXIF


Notes
(1) Les photos présentées sur motosstyles.fr illustrent le Scrambler.

Une réflexion sur “Kawasaki W800 by Moto Di Ferro”

  1. Rétroliens : Kawasaki W800 by Deus Ex Machina - motosstyles.fr
  2. Trackback : Kawasaki W800 by Deus Ex Machina - motosstyles.fr

Et vous, vous en pensez quoi ?