Triumph Speedmaster by ICON 1000

Une fois de plus ces fous d’Américains à ICON 1000 ont fait irruption sur la scène custom avec une préparation qui déchire les conventions. Cette fois, ils ont choisi une Triumph Speedmaster de 2013 comme base pour le projet, une moto puissante qui a été globalement améliorée avec les modifications d’ICON.

Pour transformer cette Triumph Speedmaster en reine du quart de mille (1), les spécialistes de la compétition de LATUS Motors ont travaillé sur le moteur bicylindre anglais tandis que Vance & Hines ont créé une ligne d’échappement spécifique pour cette moto. Mais le clou du moteur est le kit NOS (2) installé sur la fourche. Ce système, réalisé par Holley, permet à la Triumph Speedmaster de passer de 61 à 125 ch par une simple pression sur un bouton.

Les jantes sont plus légères que celles d’origine et proviennent d’une Triumph Tiger 800 XC ; le pneu arrière est un spécial M&H Racemaster pour dragster et le pneu avant est un AVON curieusement appelé Speedmaster. Le maître-cylindre de frein provient d’une Kawasaki ZX-10R pour mordre un disque Galfer aidé par des plaquettes de frein EBC. Enfin, pour soutenir la forte accélération, la Speedmaster utilise deux amortisseurs Progressive Suspension série 970.

Le style spectaculaire de cette moto est caractérisé par trois éléments : le phare qui vient d’une mythique Honda, le réservoir appartenant à une BSA C15 de 1960 et le siège fabriqué par New Church Moto qui est conçu de sorte à retenir le pilote en place quand il appuie sur le bouton magique NOS qui transforme cette bécane en un véritable monstre sur la piste. Pour couronner le tout, la décoration et les finitions sont incontestablement d’ICON. Les gars de Portland ont sévit à nouveau.

Traduction de « The Speedmaster By ICON 1000 » par José Benavente ©RideThrough Magazine


Crédits Photos ©Icon Motosports


Notes
(1) 402 mètres : distance officielle en départ arrêté pour les compétitions de dragsters.
(2) Nitrous Oxyde Systems : permet de surcharger en oxygène un moteur et donc augmenter très fortement son rendement grâce au protoxyde d’azote.

Une pensée sur “Triumph Speedmaster by ICON 1000”

Et vous, vous en pensez quoi ?