Ducati Paul Smart by Moto Studio

La nostalgie fait vendre. Les légendes d’hier continuent d’influencer les décisions d’achat d’aujourd’hui : il suffit de regarder l’influence durable de Steve McQueen, décédé il y a plus de 35 ans. Dans le giron Ducati, Paul Smart est l’une des plus grandes légendes. Le lancement de l’ère du SuperSport est souvent attribué à sa victoire à Imola en 1972 et la livrée verte et argent de sa 750 Imola Desmo est emblématique. Il y a dix ans, ces teintes classiques sont apparues une fois de plus sur une Ducati – la SportClassic Paul Smart 1000 Limited Edition. Mais même si nous aimons le style de Pierre Terblanche, nous avons été peinés de voir ces couleurs sur une moto avec des gènes de sportive.

Signée par Moto Studio, cette 900 SS/SP (1) de 1994 atteint parfaitement l’objectif. Moto Studio a été fondé par le sculpteur Bruce McQuinston, un homme avec un passé sur les circuits et ingénieur en sport automobile. Son atelier de Miami, en Floride, est totalement consacré aux motos italiennes, en particulier les marques Moto Guzzi et Ducati.

Bruce et son équipe sont aussi obsédés par le gain de poids, alléguant l’amélioration des performances. Donc toute leur carrosserie est sculptée à partir de fibre de carbone. Bruce a perfectionné son processus avec l’aide et l’encadrement de Gary Belhamy de Comprent Motor Sports. Il commence par des formes en mousse haute densité formée à la main ; des moules sont ensuite construits à l’aide de fibre de verre et de résine époxy avant que les pièces finales soient produites.

Crédits Photos ©Peter Harholdt/Hanson Little

Ducati Paul Smart by Moto Studio : les caractéristiques

Sur cette Ducati Paul Smart, les pièces comprennent le carénage, le capot de selle, le garde-boue avant et même le silencieux conique. Le reste de la ligne d’échappement, un 2-en-1 fait sur-mesure, est en acier inoxydable. La boucle arrière a été retravaillée pour l’accueillir et de nouvelles commandes reculées Woodcraft Ducati 916 ont été installées.

Cependant, cette 900 n’est pas un poney : comme Bruce, son propriétaire est un ancien pilote de motos et voitures. La moto était tout juste rodée quand elle est allée sur le banc mais elle a bénéficié d’un traitement haut de gamme et d’un kit de carburateur Keihin FCR de 41mm. Les suspensions Showa d’origine ont été expédiées chez Race Tech pour être reconditionnées et sont maintenant paramétrées en fonction du poids et du style de pilotage du client. L’électricité a été entièrement refaite avec une gamme complète d’accessoires Motogadget. Le poste de pilotage est très astucieux.

Il y a beaucoup de détails à apprécier, du garde-boue avant et du carénage tête de fourche jusqu’aux carter d’embrayage en fibre de carbone et la selle en cuir. Mais il est indéniable que c’est la palette de couleur de la Paul Smart qui lie le tout ensemble, ponctuée par quelques touches noires et apparentes de carbone pour la remettre au goût du jour.

Plus de puissance, moins de poids et une suspension améliorée s’apparente à un ticket gagnant pour nous. Ajoutez ces fameuses couleurs et qui peut résister ?

Traduction de « The Missing Link: Moto Studio’s Paul Smart Ducati » par Wesley Reyneke ©BIKEEXIF


Notes
(1) SP pour Sport Production produite seulement pour le marché nord-américain.

Et vous, vous en pensez quoi ?