Moto Guzzi SP3 Imbarcadero 14 & An-Bu Custom Motors

À l’écoute de…
dredg Down to The Cellar
Album : The Pariah, The Parrot, The Delusion (2009)


En dépit de la difficile barrière de la langue et étant séparés par une étendue de terre et de mer de 10000 kilomètres, Maurizio Carraro de Imbarcadero 14 à Venise en Italie et Fujita Koichi de An-Bu Custom Motors à Nagoya au Japon ont combiné leurs compétences pour réinventer cette Moto Guzzi SP3 de 1989. Nommée « Fragore », un mot italien qui se traduit approximativement par rugissement ou grondement, la moto possède une ligne d’échappement qui, par son étonnante conception, produit exactement les deux à la fois.

Maurizio, qui dirige son atelier Imbarcadero 14 depuis trois ans, a toujours été inspiré par les préparations de style japonais. Après avoir discuté de l’idée d’une collaboration internationale avec le fabricant local de chaussures HNBiker, il a été convenu que la venue de Koichi, leader de An-Bu Custom Motors, avec ses 10 ans d’expérience dans la préparation et sa capacité à mélanger les styles serait un must. Après une prise de contact initiale avec Koichi sur Facebook, celui-ci a accepté avec plaisir l’invitation et HNBiker ont pris les dispositions pour lui faire effectuer le vol de 14 heures en provenance du Japon jusqu’en Italie.

Malgré la barrière de la langue, les deux préparateurs communiquent à travers leur passion commune pour les motos et une multitude de gestuelles. Ayant peu d’expérience avec les motos européennes, Koichi a manifesté son intérêt pour la modification d’une moto italienne, au grand plaisir de Maurizio. Optant pour une configuration de moteur qui ne ressemble à aucune des machines japonaises ou américaines sur lesquelles il travaille habituellement, un modèle Moto Guzzi SP3 1000 de 1989 a été choisi pour l’exercice. Inspiré par le style des courses d’endurance des années 1980, Koichi a eu en charge le projet de concevoir la nouvelle carrosserie avant et arrière de la moto.

Crédits Photos ©Funky Porcini

Moto Guzzi SP3 by Imbarcadero 14 & An-Bu Custom Motors : les caractéristiques

Une fois que toute l’encombrante carrosserie et les plastiques ont été retirés de la moto d’origine, les travaux ont commencé par imaginer la nouvelle apparence de la machine. Koichi a conçu un demi-carénage avant, dans le style An-Bu avec une configuration de phare asymétrique, qu’il a modifié pour correspondre à l’avant de la Guzzi et aux dimensions du réservoir. Pour l’arrière de la moto, il a également conçu une selle et un dosseret réduits qui prennent place sur la boucle arrière. En parallèle du travail de Koichi sur la carrosserie en fibre de verre, Maurizio a attaqué le cadre avec une disqueuse pour le découper juste derrière les points de montage des amortisseurs. Pour correspondre au petit feu arrière rond que Koichi avait en tête, Maurizio a fabriqué une paire de contours en aluminium qui entourent les clignotants et qu’il a glissé dans les extrémités ouvertes de la boucle arrière en faisant passer les fils à l’intérieur pour une finition impeccable.

Le réservoir d’origine a été débarrassé de sa peinture d’usine et son acier brut soigneusement brossé avant d’appliquer une couche de vernis satiné pour le conserver de la rouille. Le cadre et les jantes ont également été traités avec une nouvelle dose de peinture époxy noire et des pneus modernes à gomme adhérente ont été montés. Pour améliorer les performances (et le son), Maurizio a enlevé la boîte à air et monté des filtres en mousse à haut débit d’air et une ligne d’échappement sur-mesure en inox. Le faisceau électrique a ensuite été simplifié et dissimulé dans le dosseret avec une batterie légère au lithium-ion.

Le duo a ensuite ajouté les touches finales à la moto tels que la selle en daim et le tapis de réservoir parsemé de picots pour dissimuler les rainures du réservoir où la selle d’origine prenait place. Enfin, une peinture satinée vert métallique, une idée de Maurizio vue sur une Moto Guzzi Griso verte, a été appliquée à la carrosserie avec les motifs d’Imbarcadero 14, An-Bu Custom Motors et HNBiker.

Ces recettes gagnantes donnent de la saveur à ce projet et nous espérons voir plus de collaborations comme celle-ci en 2016. Que pensez-vous de la « Fragore » Moto Guzzi SP3 ? Ajoutez vos avis ci-dessous…

Traduction de « Teamwork – The Fragore Moto Guzzi SP3 » par Geoff Baldwin ©Return of the Cafe Racers

Une pensée sur “Moto Guzzi SP3 by Imbarcadero 14 & An-Bu Custom Motors”

Et vous, vous en pensez quoi ?