How To Ride... Bitches

How To Ride… Bitches, a priori, je n’ai pas besoin ni l’envie de traduire le titre… Attention à bien regarder cette vidéo au deuxième degré : présence d’humour potache à tous les étages et qui, de mon point de vue, ne contribue à aucune forme de sexisme ou de misogynie bien au contraire.

Et rien ne vous empêche de rester concentrés sur le modèle custom de Yamaha SR400 de 1988 qui est, comme ces demoiselles, de toute beauté. Les modifications nombreuses et successives proviennent de différents préparateurs dont Paul Stanner de Drifter Bikes, Nick Blaxell de Addiction Custom Motorcycles ou Jeremy Tagand de Deus Australia et ces ateliers se situent tous à Sydney en Australie ou dans ses environs.

La signature « Yamaha » sur le réservoir actuel provient de l’artiste peintre Will Lynes & Co. En vrac, vous remarquerez le bras oscillant en alu, des commandes reculées de Bore Ace, un échappement de Danmoto, une boucle arrière complètement retravaillée qui accueille une selle en cuir de NitroHead, un compteur digital Acewell et son support fabriqué sur-mesure et tout un tas d’autres modifications bien sympathiques.

Brice de Nice
Brice de Nice

Avez-vous remarqué l’arrivée à 1’24 dans la vidéo d’un clone australien de notre Brice de Nice national qui aura certainement beaucoup plus de chance que le notre pour trouver la vague à défaut d’une bécane potable ?

La vidéo fait suite à ce premier court-métrage « How To Ride Bitch » du réalisateur Alex Vivian et le tournage a eu lieu au Sydney Motorsport Park, anciennement Eastern Creek International Raceway, qui est un circuit automobile permanent situé à Eastern Creek, dans la banlieue de Sydney.


Crédits Vidéo ©Alex Vivian / Crédits Photos ©Imgur, Inc.

Et vous, vous en pensez quoi ?