Triumph 900 Legend TT by XTR Pepo

Mis à jour le 10/02/2017

Pepo Rosell de XTR Pepo continue à produire des machines incroyables à un rythme effréné, chacune avec sa propre histoire, ses influences et ses hommages aux pilotes et aux constructeurs du passé et d’aujourd’hui. Pepo est de retour avec une Triumph 900 Legend TT de 2000, construite comme un hommage à la BSA Rocket III que Dick Mann a emmenée à la victoire lors du Daytona 200 de 1971, un 3 cylindres en ligne de 750 cm³ introduit en 1968 et également commercialisé par Triumph, alors propriété de BSA, sous l’appellation Trident.

L’équipe d’usine BSA à Road Atlanta en 1971. De gauche à droite : Don Emde, Dick Mann, David Aldana et Jim Rice (Image par Dave Friedman de la collection de Don Emde)

Dick Mann, comme vous le savez peut-être, a remporté 24 victoires en courses nationales, la deuxième meilleure performance dans l’histoire de l’AMA Grand National. Sa carrière en deux-roues a commencé dans l’adolescence quand il livrait des journaux pour se payer un scooter Cushman. Dick a été intronisé au Motorcycle Hall of Fame en 1998 et reste toujours actif dans l’AHRMA (American Historic Racing Motorcycle Association).

La Triumph 900 Legend TT était une version simplifiée et plus abordable de la Triumph Thunderbird 900, l’une des principales différences étant un moteur noir et la forme du réservoir. Construite de 1998 à 2001, la moto était propulsée par un trois cylindres de 885 cm³ qui produisait 65 chevaux et 6,9 mkg de couple maxi au régime de 4000 tr/min. Certains disent que le trois cylindres d’Hinckley faisait le bruit d’un escadron de chars d’assaut et la Legend TT était considérée comme trop complexe et un brin ennuyeuse dans sa livrée d’usine.

Bien sûr, l’ennui n’existe plus lorsque XTR Pepo est impliqué. Ci-dessous, Pepo lui-même nous explique le contexte de la construction.

« Le projet Rocket est né parce que j’ai essayé de collaborer avec Triumph Espagne. Ce n’était pas possible, alors j’ai décidé de réaliser une Triumph par moi-même.

J’ai trouvé la plate-forme chez un ancien concessionnaire Triumph à Madrid ; la moto était complètement démontée parce qu’ils avaient essayé de créer un custom mais ils ont arrêté le projet. Quand je l’ai vue dans un coin de l’atelier, je me suis dit que c’était parfait pour cette nouvelle aventure… ce n’était pas la Bonneville typique et ennuyeuse que tout le monde fabrique !

Pourquoi une Rocket ? À la fin des années 1970, Triumph et BSA étaient une même entreprise (une sorte de coentreprise) et ils ont conçu un moteur à 3 cylindres pour lutter contre la nouvelle Honda 750 Four qui venait d’arriver, générant un tremblement de terre dans l’industrie motocycliste. L’idée était de faire une moto avec le même moteur, mais pour deux marques, rendant le développement d’un nouvelle machine moins cher.

Mais… chaque marque a fait sa propre bécane. Triumph a conçu la Trident et BSA la Rocket III. La BSA est plus eXTReme. La Rocket est un hommage à la moto qui a remporté le Daytona 200 en 1971 par Dick Mann. »

Crédit Photos © Cesar Godoy

Triumph 900 Legend TT by XTR Pepo : les spécificités techniques

  • Plate-forme : Triumph 900 Legend TT 900 de 2000
  • Kit fourche Öhlins de Triumph Daytona 675R
  • Étriers radiaux avant Brembo
  • Disques de freins avant Brembo
  • Garde-boue avant en carbone de Triumph Daytona 675R
  • Jantes aluminium de Triumph Daytona 675R
  • Flexibles de frein Fren Tubo
  • Maître cylindre de frein Brembo de Ducati 1098
  • Leviers ajustables XTR
  • Bracelets en aluminium usiné XTR
  • XTR front bracket.
  • Tableau de bord Motogadget
  • Carénage XTR
  • Par-brise XTR
  • Réservoir de Suzuki Bandit fortement modifié
  • Bouchon de réservoir Laverda
  • Selle XTR
  • Cadre et boucle modifiés XTR
  • Bras oscillant modifié
  • Étriers et disques arrière Brembo de Daytona 675R
  • Béquille de Yamaha TRX
  • Amortisseur YSS
  • Garde-boue arrière XTR
  • Repose-pieds en aluminium usiné XTR
  • Ligne d’échappement modifiée de Triumph Speed Triple
  • Mégaphone par « Super Mario »
  • Chaîne or Tsubaki
  • Rectification culasse
  • Filtre à air DNA
  • Poignée de gaz à tirage rapide Domino
  • Peinture : Pintumoto

Traduction de « Triumph Legend TT Cafe Racer by XTR Pepo » ©BikeBound

Et vous, vous en pensez quoi ?