Bel Air 1200 by Deus ex Machina

Navigation par :

À l’écoute de…
CHRIS ISAAK Baby Did a Bad Bad Thing
Album : Forever Blue (1995)


Cette moto a été construite par Michael Woolaway pour un client qui demandait une bécane semblable à The American, l’une des premières créations à sortir de l’atelier de Woolie à Venice Beach en Californie. Pour Woolie, construire une machine avec un moteur Harley est un engagement important qui doit faire honneur à l’héritage du constructeur américain en matière de courses, en particulier l’ère des KRTT sur les circuits. Cette fois-ci, Woolie a également été inspiré par une autre icône américaine :

« J’ai pensé à ce que j’aimais dans le design américain et ça m’a frappé. La Chevrolet Bel Air de 1957 ! »

dit Woolaway, qui en a restauré quelques-unes dans son atelier de carrosserie automobile à Hood River, dans l’Oregon.

Le style des années 50 est évident dans les ailettes du dosseret de selle façonnées en aluminium par Woolie. Le réservoir est également une exclusivité formée à l’aide de la roue anglaise, d’un marteau pilon et un assortiment robuste de maillets, tous désireux de remplir leur rôle dans les mains du tôlier formeur.

Crédit Photos ©Deus ex Machina

Quand il en est venu à la peinture, Woolie est descendu à Anaheim Rod and Custom avec une vague idée en tête et il a travaillé côte à côte avec Matt jusqu’à ce qu’ils aient concocté la recette parfaite.

« J’ai trouvé que c’était tellement plus facile de mélanger les couleurs soi-même car vous pouvez la contrôler et vous n’êtes jamais surpris par le résultat. »

Ce qu’il voulait et ce qu’il a obtenu s’est avéré être juste magnifique, une référence parfaite à l’âge d’or.

Le cadre en chromoly dispose d’un système interne avec une double alimentation en huile et accueille un mono-amortisseur asymétrique. Et, non seulement il est nettement plus léger que celui d’origine mais il est également beaucoup plus rigide avec une stabilité accrue à grande vitesse en ligne droite et une réponse sensible dans les virages. Fermez les yeux et vous pourriez juste vous croire sur une petite bécane mais n’oubliez pas de les rouvrir lorsque vous mettrez les gaz de peur de vous envoyer en l’air. Oui, mon ami, c’est un moteur très puissant entre vos jambes. Une fusée américaine de 1200 cm³ et le fruit de plusieurs générations de modèles.

Bel Air 1200 by Deus ex Machina : les spécifications techniques

  • Moteur 1200 cm³ Harley Davidson Evolution
  • Carburateur Keihin FCR-39
  • Filtre à air K&N
  • Module d’allumage Daytona Twin Tec
  • Ligne d’échappement en acier inoxydable chromé de fabrication maison
  • Amortisseur arrière RaceTech fabriqué par Jimmy Wood à Moto Station
  • Fourche de R6 reconditionnée par Jimmy Wood
  • Moyeux Rad Engineering avec des jantes rayonnées Sun
  • Pneumatiques Bridgestone Battlax Racing
  • Freins Brembo avec maître-cylindre Magura
  • Bracelets de guidon LSL
  • Garde-boue avant en fibre de carbone
  • Compteur Motogadget

Traduction de « THE BEL AIR 1200 » ©Deus ex Machina

Et vous, vous en pensez quoi ?