Triumph Bonneville Ton-Up Garage

À l’écoute de…
RYAN ADAMS Style
Album : 1989 (2015)


Nous nous considérons comme des dingues du moteur à essence ! Nous aimons tout avec un moteur à l’intérieur et nous aimons les véhicules depuis leurs premiers temps. HotRod, notre nouvelle moto, est une interprétation des années folles entre les années 30 et les années 50, l’âge d’or du « Hot Rodding ». Cette bécane a été construite en gardant cela à l’esprit, les lignes fluides et basses ont été inspirées par les hot rods des premières années utilisées sur les lacs salés de Californie où des gens passionnés se rassemblaient pour faire la course. Nous aurions adoré participer à ces épreuves… Cette machine a été reconstruite pour des « vitesses élevées », et spécialement pour une accélération rapide, les exigences d’une course de vitesse. Qui nous connaît, sait que nous aimons la course, sentir le frisson, mais nous aimons aussi rouler sur de belles machines. HotRod est notre vision de cette époque sur une moto. L’élégance des lignes simples, mais une pure beauté intemporelle.

Triumph Bonneville by Ton-Up Garage : les caractéristiques

Il y a des changements radicaux sur cette bécane. Le cadre a été coupé sur une partie arrière redessinée et la partie centrale a été débarrassée de sorte que la moto affiche une apparence plus légère, appropriée pour une machine de course. Nous avons construit un nouveau réservoir et un dosseret derrière la selle. Le feu arrière est inséré dans le dosseret.

La selle est un mélange de cuir noir et de bordures grises. Sous la selle, il y a un boîtier, avec une batterie au lithium et tous les équipements électriques requis. Sur le côté gauche, nous avons placé le système d’allumage RFID, la moto n’a pas de clé. Un compteur Tiny et des clignotants de Motogadget trouvent leur place ainsi que le phare de 5 pouces ¾. Nous avons monté des commutateurs de guidon très petits pour les clignotants.

Nous l’avons équipé d’une paire de commandes reculées et de cale-pieds passager. Le guidon est une recherche spécifique choisie pour cette moto, nous ne voulions pas utiliser les modèles les plus courants que nous avons l’habitude de voir. Nous avons construit les poignées de guidon (CNC), équipées de simples câbles pour les leviers de freins et d’embrayage et nous avons placé sur une nouvelle partie de la moto le maître-cylindre de frein avant. De cette façon, la bécane semble plus légère particulièrement quand nous regardons vers le guidon. Le frein arrière fonctionne également différemment et le fluide du frein arrière traverse le centre du bras oscillant. Nous avons essayé d’avoir beaucoup de détails techniques différents des modèles précédents que nous avons fabriqués et d’avoir une machine aussi pure que possible. Ce sont de nouveaux défis que nous nous donnons pour aller plus loin dans les constructions que nous réalisons.

Nous avons installé des amortisseurs Öhlins à l’arrière et des ressorts de la même marque à l’avant. Nous avons monté des jantes 18″ avec des rayons inoxydables et des pneus Firestone Deluxe Champion. Nous avons construit les prises d’air en métal et les avons peintes en blanc. Nous avons réalisé toute la ligne d’échappement en acier inoxydable. Nous avons construit les deux garde-boue et celui de l’arrière tient la plaque d’immatriculation.

La peinture est inspirée par ce qui se faisait à l’époque pour créer une sensation de mouvement avec des couleurs classiques.

Traduction de « HotRod » ©Ton-Up Garage

Et vous, vous en pensez quoi ?