Triumph Bonneville T100 par Foundry Motorcycle

À l’écoute de…
THE SCREAMIN’ CHEETAH WHEELIES Magnolia
Album : Magnolia (1996)


Si jamais il y a un homme modeste au regard de ses talents, c’est bien Tom Simpson de Foundry Motorcycle. Tom est l’un des plus anciens préparateurs de bécanes qui possède les compétences traditionnelles en matière d’usinage et de tôlerie, en plus d’un British Racing Green qui nous rend envieux. Ce n’est pas un marchand de boulons. Il n’a pas non plus peur d’essayer de nouvelles choses, comme monter des carburateurs Weber à double starter sur des Guzzi et des Airhead Beemer (1). Pour se distinguer avec ce projet de tracker sur base de Triumph Bonneville, Tom a décidé d’abandonner le réservoir d’origine et de fabriquer le sien.

Triumph Bonneville T100 par Foundry Motorcycle : les caractéristiques

Des masters en bois ont été réalisés pour le réservoir et le support de selle/dosseret avec des formes qui fusionnent les styles café-racer et tracker. La feuille d’aluminium recuite a été formée en passant de nombreuses heures sur le sac de sable, le marteau à planer et la roue anglaise. La silhouette sinueuse qui en résulte est plus classique que la tendance actuelle des trackers très fins et agressifs. Le panneau à l’avant a été fabriqué de la même manière, avec l’ajout de sections de tubes soudés pour loger une paire de phares. Les panneaux latéraux sont également en aluminium et comportent des écopes soignées pour diriger l’air frais vers les corps de papillon peints. La base est une Bonneville de 2015 donc les « carburateurs » cachent en fait un système d’injection complet.

La selle a été recouverte d’un cuir de qualité supérieure, garnie d’une peau destinée à une Rolls-Royce et cousue pour correspondre à la peinture de S.Jago Designs. Définitivement une machine solo, les supports de cale-pieds à l’arrière ont été supprimés et la boucle arrière revient en noir brillant. Un feu stop / feu arrière à LED a été greffé et laissent aux clignotants m.blaze de Motogadget extrêmement lumineux sur le guidon le soin d’alerter les autres usagers de la route ; ils pointent aux embouts d’un guidon extra-large et personne ne les manquera. Les poignées Biltwell « Whiskey Throttle and Recoil » complètent le poste de pilotage.

Triumph Bonneville T100 by Foundry Motorcycle

Les trackers ne montrent que rarement des roues de moins de 19″ donc ici les moyeux d’origine ont été polis et repositionnés sur des jantes aluminium Morad. Les pneus Maxxis DTR-1 sont conformes aux normes britanniques et sont légalement autorisés à rouler sur route. La fourche est standard mais les amortisseurs ont été améliorés avec une paire réglable de YSS.

Un compteur Motoscope de Motogadget est monté dans un support usiné laissant le guidon exempt de fouillis rendant la Bonnie beaucoup plus ancienne qu’elle ne l’est en réalité. Si quelque chose est ancien, c’est le tour de l’atelier qui remonte au 19ème siècle. Tom a non seulement tourné les cale-pieds mais aussi le radiateur d’huile de style « ruche » qui a un meilleur aspect que la pièce originale. Ici, au Royaume-Uni, les températures sont rarement assez élevées pour gêner le robuste bicylindre parallèle.

Le moteur était relativement nouveau, il suffisait donc d’un peu plus de mordant pour correspondre au nouveau look. L’échappement en acier inoxydable, y compris les silencieux, a été fabriqué maison et poli à outrance. Un changement rafraîchissant par rapport au style « Pie Cut » et ses multi-soudures qui semble être à la mode en ce moment. Le moteur a bénéficié d’une mise au point avec les filtres et l’échappement plus ouverts ainsi que d’une nouvelle cartographie.

Nous sommes en retard d’un voyage à Chichester pour voir Tom et boire son café ; j’espère que nous aurons la chance de voir en gros plan ce savoureux tracker et peut-être demander une leçon sur le tour antique. Si vous aimez ce que vous voyez et que vous voulez apprendre quelques trucs du métier, Tom organise des sessions de formation en atelier, dates et infos sur son site web.

Traduction de « Foundry Motorcycle T100 Tracker » par Ross Sharp ©The Bike Shed

Crédits Images ©Conrad Tracy


Notes
(1) Anciennes motocyclettes BMW à refroidissement par air.

Et vous, vous en pensez quoi ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.