Honda CX500 par Garth Allison

Honda CX500 par Garth Allison

J’ai vu beaucoup de préparations de particuliers inspirées par celles des professionnels. Ce n’est pas souvent qu’elles se hissent au niveau de celles construites par les professionnels. Aujourd’hui, je pense qu’il est sûr de dire que celle-ci le fait. C’est une affirmation audacieuse, je sais, alors poursuivez votre lecture et vous pourrez décider vous-même si elle est justifiée ou non.

Garth Allison s’est inspiré de Sacha Lakic, que j’ai interviewé récemment sur le site, pour la construction de ce café racer Honda CX500. Plutôt que de vous dire comment Garth a assemblé cette incroyable moto, je pense que je vais vous laisser l’entendre avec les mots du préparateur…

Honda CX500 par Garth Allison

Ma construction a commencé il y a 3 ans, alors que les CX500 n’étaient pas aussi populaires à transformer que maintenant. Une des CX préparées que j’avais vu était la CX500 GTS de Sacha Lakic et c’était vraiment remarquable. J’ai toujours aimé la moto depuis mon plus jeune âge et j’ai eu l’occasion, à seize ans, de faire un apprentissage de mécanicien motocycles. Je me suis vite retrouvé à modifier des motos et à les bricoler pendant mon temps libre. Une quarantaine d’années ont passées et je travaille comme soudeur dans une entreprise de fabrication de meubles pour un ami de longue date qui a fait de la vitesse en Angleterre pendant sept ans.

Honda CX500 par Garth Allison

Un jour, à l’usine, mon ami a déclaré :

« Tu sais que nous avons tout le matériel nécessaire pour fabriquer une moto »

et j’ai dit que c’était génial, mais les fonds étaient serrés. Sa solution préconisée fut que je tire le meilleur parti de moi-même. Alors, inspirée par Sacha Lakic, j’ai trouvé une CX en ruine à Casino, en Nouvelle-Galles du Sud, les billets ont changés de mains et j’ai nerveusement assuré à ma femme que je pouvais le faire.

J’ai d’abord acheté une fourche de Yamaha R1 fournie avec les étriers de frein et l’amortisseur arrière. J’ai raccourci la fourche de 30 mm et appuyé la colonne de direction de la CX sur le té inférieur, en éliminant les moulures inutiles, puis en les polissant. Dès le début de cette construction, je voulais des roues à rayons. J’ai donc acheté un bloc d’alliage 6061 et j’ai réalisé les moyeux sur un tour. L’avant fut facile mais l’arrière a pris plus de temps car je voulais utiliser un disque avant d’YZ80 avec un étrier de frein arrière de R1. Ils ont ensuite été polis, anodisés en noir et attachés à un jeu de jantes légères SM Pro Platinum à l’aide de rayons en acier inoxydable. J’ai également ajouté un garde-boue avant Buell en fibre de carbone pour me donner le look moderne que je recherchais.

Une autre de mes conditions préalables pour cette construction était d’alléger chaque élément de la moto autant que je le pouvais. J’ai épuré le cadre, coupé la partie arrière non désirée et éliminé les pattes de fixation. J’ai fabriqué la nouvelle base de selle en alliage que j’ai coiffée d’une queue de canard Buell en fibre de carbone. J’ai ensuite élargi le bras oscillant de 15 mm afin de l’adapter au pneu arrière Dunlop Sportmax Mutant de 160/60 x 17″ et conçu des renforts pour éviter toute déformation. Je les ai ensuite enduits d’une poudre époxy noir satiné appelé « Sahara » extrêmement résistante. Les commandes reculées que j’ai conçues ont été découpées au laser en acier inoxydable, ainsi que de nombreux autres supports. J’ai incliné le réservoir vers l’avant, installé un bouchon de réservoir et rempli la cavité arrière pour correspondre au reste du réservoir. J’ai sous-traité la peinture qui a été réalisée dans un jaune Renault avec un décalque en fibre de carbone et des insignes chromés Honda.

Honda CX500 par Garth Allison

Les carburateurs sont équipés avec des cornets en acier inoxydable et pour simplifier un levier de starter externe. La ligne d’échappement est faite à la main à partir de coudes en U que j’ai coupés et fermés. J’ai roulé le cône du silencieux et installé mes propres chicanes avant de le refermer avec un capuchon en nid d’abeille découpé au laser et soudé. Le radiateur provient d’un CBR250 et la grille de protection a été découpée au laser pour correspondre au motif de l’échappement. Le conduit d’eau de refroidissement est lui aussi fabriqué en acier inoxydable à partir d’un modèle de conduit de moteur de bateau et d’un embout pour prévenir un point faible de la CX. Le moteur lui-même est standard bien que j’ai allégé le vilebrequin et le volant moteur. Je l’ai réduit de 1,36 kg et l’ai équilibré pour que la moto puisse accélérer, maintenant, rapidement et sans à-coups.

Les couleurs du moteur ont été inspirées par les moteurs Ducati NCR car je voulais quelque chose de différent pour ma Honda. La béquille latérale est une exclusivité en fibre de carbone et provient d’un scooter asiatique que j’ai vu sur le net. Je l’ai adaptée à un support de moteur existant à l’avant, pour lui donner de la force. J’ai utilisé des boulons en acier inoxydable sur la moto et j’ai fabriqué d’innombrables supports, boulons et rondelles ; tellement qu’il serait difficile de se souvenir de tous. J’ai complètement refait le faisceau de câbles, monté la batterie sous le cadre et rangé la partie arrière.

Honda CX500 par Garth Allison

Une fois terminé, j’ai participé avec ma CX au concours Club Laverda et j’ai remporté le Prix du Public et le Prix du Jury. C’était la première fois dans l’histoire de cet événement que cela arrivait. Avant de commencer cette construction, j’avais lu quelque part que vous fabriquiez un café racer pour vous et pas pour les autres mais c’est bien de savoir que les autres apprécient ce que j’ai fait.

Honda CX500 par Garth Allison

Traduction de « Vote of confidence – Garth’s Honda CX500 » ©Return of the Cafe Racers

Et vous, vous en pensez quoi ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.